Pourquoi les PME ont-elles besoin de fonds supplémentaires et pourquoi votre banque devrait-elle prendre en charge de telles demandes ?

Les PME constituent l’un des groupes de clients de services bancaires les plus importants. C’est pourquoi les banques se tournent vers des logiciels de pointe afin de mieux servir ces petites et moyennes entreprises. En effet, de nombreuses banques attirent de nouvelles entreprises en offrant des services supplémentaires qui facilitent les opérations de l’entreprise en question.

Le financement des PME – un immense écart financier à combler

Le rapport « European SMEs: Filling the Bank Financing Gap », établi par Euler Hermes Global, fait état d’un écart financier en 2019, à savoir de l’impossibilité pour les petites et moyennes entreprises d’acquérir des fonds, et ce, malgré le fait qu’elles pourraient s’en servir pour poursuivre leur développement. On estime cet écart à 400 milliards d’euros et il s’agit en fait de la différence entre le montant des besoins des PME et celui des crédits bancaires disponibles. L’écart le plus important a été constaté aux Pays-Bas (22 % du PIB), puis en Belgique (14 % du PIB), en France (9 % du PIB) et, enfin, en Italie (4 %).

Et alors que le financement des PME se trouve souvent limité, cette catégorie d’entreprises constitue pourtant le principal employeur sur le marché européen. Les petites et moyennes entreprises opérant au sein de l’Union européenne emploient plus de 90 millions d’individus, soit près de 70 % des employés dans le secteur non financier en Europe. Cela signifie donc que la limite appliquée aux fonds destinés aux PME non seulement engendre une réduction des investissements, mais a également des retombées négatives sur le marché de l’emploi.

Cet écart constitue ainsi une occasion en or pour les banques qui proposent des produits destinés aux PME. En effet, bien que le programme de l’UE pour la période 2014-2020, intitulé COSME (et offrant des garanties de crédits aux petites et moyennes entreprises), arrive bientôt à son terme, le financement de ce secteur reste insuffisant.

Quelles sont les principales sources de financement des PME et à quoi leur servent ces fonds ?

En ce qui concerne les petites et moyennes entreprises actives sur le marché européen, leurs principales sources de financement sont en fait des sources externes puisque 70 % de leurs fonds proviennent des banques. À titre de comparaison, aux États-Unis, les banques financent les PME à hauteur de 40 %. D’après le rapport « SME Access to Finance in the EU Countries 2019 », les PME estiment que comptent parmi les produits les plus importants pour leurs activités les lignes de crédit (51 %), le crédit-bail (47 %) et les prêts bancaires (46 %).

À quelles fins ces fonds issus de sources extérieures sont-ils donc utilisés ? D’après le rapport évoqué ci-dessus, les besoins des PME sont divers :

  • 40 % des PME allouent ces fonds à l’investissement dans des actifs immobilisés ;
  • 35 % au fonds de roulement ;
  • 22 % au recrutement de nouveaux collaborateurs et aux formations ;
  • 20 % aux nouveaux produits et services ;
  • 13 % au refinancement de leur dette ;
  • et 9 % l’utilisent à d’autres fins.

Maintenant que l’on sait que les petites et moyennes entreprises européennes estiment que les produits offerts par les banques s’avèrent essentiels à leur développement, il convient de leur en faciliter l’accès. L’implémentation d’un logiciel de pointe permet ainsi aux banques de gérer plus efficacement les demandes de financement, donc d’améliorer leurs propres résultats financiers.

Le financement des PME – comment une banque peut-elle gérer les demandes de prêts et de crédits ?

Selon le modèle traditionnel de vente de produits bancaires, le client doit se rendre personnellement dans une agence et effectuer une demande de crédit ou de prêt, puis fournir les documents nécessaires. Ce processus s’avère particulièrement inefficace et chronophage pour les PME qui, souvent, ont besoin de ces fonds presque instantanément. La banque peut ainsi asseoir son avantage compétitif non seulement en proposant le crédit ou le prêt le plus élevé avec le taux d’intérêt le plus avantageux, mais aussi en examinant rapidement les demandes.

Afin d’augmenter son nombre de clients et de satisfaire les besoins des entrepreneurs souhaitant obtenir un financement pour leur PME, les banques peuvent implémenter des logiciels de pointe. Comarch SME Banking, qui est en fait une plateforme bancaire numérique, constitue l’une de ces solutions et assure un service complet pour les entreprises.

L’élément essentiel de la solution Comarch SME Banking n’est autre que son module Cash Management & Reporting, conçu pour garantir les flux de trésorerie. Les clients ayant accès au système peuvent l’utiliser pour déposer des demandes de prêts et de crédits en ligne. Le logiciel permet ensuite aux collaborateurs de la banque de visualiser les flux de trésorerie des entrepreneurs, ce qui permet parfois d’éviter à ces derniers d’avoir à fournir des documents supplémentaires pour prouver leur solvabilité. Ainsi, les fonds dédiés aux PME peuvent être rendus disponibles presque instantanément. En outre, les entrepreneurs peuvent demander un crédit ou un prêt ou encore demander l’ouverture d’une ligne de crédit à tout moment. Ils ne dépendent plus des horaires d’ouverture des banques.

Comme la solution Comarch SME Banking fonctionne également sur mobile, la localisation de l’employé responsable de la gestion des finances de l’entreprise importe peu. En quelques clics, il est possible de déposer une demande pour n’importe quel produit financier offert par la banque, depuis n’importe quel endroit.

Pas seulement des fonds pour les PME, mais aussi des services supplémentaires pour les entreprises

Bien que les produits offerts par les banques constituent déjà la principale source de financement des PME, ces institutions peuvent également aider leurs clients à gérer leurs fonds en leur offrant de nouvelles solutions fintech. Parmi celles-ci, on retrouve notamment :

  • L’e-facturation et l’e-comptabilité – l’émission de factures et la comptabilité comptent parmi les tâches quotidiennes des entrepreneurs. Une banque offrant de tels services peut aider ses clients à gérer leurs règlements.
  • Les entrepôts et la boutique en ligne – grâce à des vérifications d’inventaire, l’entrepreneur évite de vendre des produits qui ne sont plus en stock, donc de compromettre sa réputation.
  • La gestion des paiements – après s’être connecté à son compte, le client peut ordonner des transferts, importer et exporter des fichiers de paiement et gérer des paiements de masse.
  • La possibilité de générer des rapports –Les rapports sont créés sur la base des données sélectionnées et leurs conclusions permettent de prendre des décisions commerciales sensées.
  • La fonctionnalité multibanque – grâce à elle, les entrepreneurs peuvent récolter des informations sur les comptes qu’ils possèdent dans différentes banques.

Outre les fonctionnalités ci-dessus, le système Comarch SME Banking gère également les centralisations de trésorerie (une méthode de gestion des fonds destinés aux entités qui appartiennent à un groupe d’entreprises).

L’un des principaux avantages pour les entrepreneurs qui utilisent ce système, c’est la possibilité de centraliser les informations sur les fonds de l’entreprise à un seul endroit. Cela facilite largement la gestion des fonds et permet également d’envoyer des demandes de financement pour PME à tout moment. L’automatisation de nombreuses tâches quotidiennes liées à l’entreprise permet aux entrepreneurs de consacrer davantage de temps au développement de leur activité, notamment à la recherche de distributeurs ou à la création de nouveaux services et produits.

Un logiciel flexible conforme aux règles de sécurité

Afin de financer encore plus efficacement les PME, les banques doivent se rappeler qu’elles ne peuvent pas se contenter de permettre à leurs clients de déposer des demandes de financement après s’être connectés à leur compte en banque ou d’utiliser le potentiel des solutions fintech conçues pour les entrepreneurs. En effet, la sécurité est primordiale, elle aussi. Comarch SME Banking est un système de pointe qui se sert de méthodes d’authentification conformes à la directive européenne PSD 2 (Directive sur les services de paiement), qui a introduit la procédure d’authentification forte, soit le fait que l’identité du client de la banque soit vérifiée en deux étapes.

La solution Comarch SME Banking a été conçue pour répondre aux besoins de ses utilisateurs. Pour les banques, il s’agit avant tout d’un besoin de flexibilité – donc de leur capacité à proposer de nouvelles fonctionnalités ou de nouveaux services sur la base des besoins dont leur ont fait part les PME.

Author

Besoin d'un conseil ou plus d'informations ?

Partagez-nous votre projet et nous construirons avec vous la solution idéale.

Besoin d'un conseil ou plus d'informations ?

Partagez-nous votre projet et nous construirons avec vous la solution idéale.