L’entreprise 4.0 : Un nouveau modèle commercial pour l’Industrie 4.0

Début 2021 : Nous sommes à l’aube de la quatrième Révolution industrielle, que nous appellerons « l’Industrie 4.0 ». La montée en puissance de l’automatisation, l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) et du machine learning (ML), l’émergence de l’Internet of Things (IoT) et l’arrivée probable de services 5G ont forgé cette Industrie 4.0. Qu’en est-il des entreprises ? Quelles sont les conséquences de ces progrès technologiques sur des secteurs tels que les télécommunications et l’IT et sur leurs modes de fonctionnement ?

Pas de changement en vue ?

Chaque révolution industrielle amène son lot de changements et l’Industrie 4.0 n’y fera pas exception. En 2021, elle sera à la source d’un nouveau modèle commercial – l’Entreprise 4.0 – qui risque bien de devenir le sujet de l’année.

« L’Entreprise 4.0 représentera un nouveau modèle commercial issu de l’Industrie 4.0. Au sein de ce concept, où tout est connecté, les entreprises devront elles aussi être plus unies. Il ne s’agit pas uniquement d’avoir recours aux nouvelles technologies, à l’image de l’IoT, de la 5G, de l’IA ou du ML, mais de donner naissance à un nouveau modèle commercial. Un modèle qui se fondera sur la coopération et l’unité. »
Source : E-book sur les prévisions 2021 en matière de télécoms

Dans le contexte de l’Entreprise 4.0, la connectivité est clef

Ce nouveau modèle commercial révolutionnera le mode de fonctionnement des fournisseurs de services numériques/de communication et modifiera radicalement leurs services. Des infrastructures complexes, très distribuées, de nombreux réseaux et appareils, de nouvelles technologies de rupture et des services innovants – tous engendrent des changements au niveau des opérations des entreprises.

Le modèle de l’Industrie 4.0 imposera un nouveau mode de fonctionnement, distribué, à distance, automatisé et, par-dessus tout, connecté. Des entreprises de différents secteurs et industries devront collaborer de manière encore plus étroite. La modification de leurs services entraînera une modification de leur mode de coopération. Chacun dépendra des autres.

La sécurité et la séparation seront essentielles

Au milieu de toute cette connectivité, il sera important d’assurer la sécurité et la séparation des entreprises. Une communication et une coopération sécurisées offriront la clef de la réussite. Étant donné qu’il n’existera plus d’entreprises indépendantes ne pouvant compter que sur elles-mêmes, la sécurité permettra d’éviter des réactions en chaîne.

Un exemple de cas d’usage de l’Entreprise 4.0


Tout cela peut sembler bien compliqué. Pour faire simple, prenons un exemple issu du secteur des télécommunications. Dans le contexte de l’Entreprise 4.0, un opérateur (T1) pourra fournir un réseau à plusieurs autres acteurs. Un autre (T2) fournira la fibre optique. De nombreux autres opérateurs (TX) utiliseront ce réseau et cette infrastructure afin d’offrir des services à leurs clients. Tous ces CSP - T1, T2, TX - sont connectés. Néanmoins, parallèlement, ils doivent conserver une forme de séparation et assurer leur sécurité pour protéger leurs clients et leur entreprise. Leur valeur commerciale et leur propriété intellectuelle doivent être protégées.

Comme vous l’aurez compris, l’Industrie 4.0 et son nouveau modèle commercial mettent les fournisseurs de services numériques/de communication face à de nouveaux défis, mais leur apportent également de nombreux avantages. Et ces opérateurs devraient se pencher attentivement sur ce concept dès cette année !


 
par Rajmund Zieliński, Responsable des produits IAA, Comarch


Author